coollogo_com-861810347*************************************

*************************************

Imi-n-Tanoute_GF

De Smimou à Imi-n-Tanoute en passant par Imn Tlit, Ait Daoud, Ichemraren sur une distance de 116 km. Ce parcours je l'ai fait plusieurs fois en allez et retour, et en deux étapes et je l'ai fait deux fois de Imi-n-Tanoute vers Smimou; la première fois en venant de Marrakech et la deuxième fois en venant de Imouzar Ida Outanane.


Ce voyage à vélo de deux jours; aller et retour vers la ville de Imi-n-Tanoute, j’avais l’habitude de le faire pendant les deux journées de vacances d’Aïd Al mawlid (la fête de la naissance de notre prophète Mohamed que la paix soit sur lui).

Je l’ai fait la première fois en 2001 puis une deuxième fois l’année suivante, et c'est devenu une coutume pour moi d’aller passer le jour de la fête à Imi-n-Tanoute et faire le retour le lendemain par le même chemin de l’aller, sauf dans le cas où la fête se coïncide avec les vacances de printemps ou bien avec les vacances de la fin du premier semestre dans ce cas nous avons plus de dix jours, alors je passe la fête avec la famille à Kénitra.

Le profil du parcours entre le village de Smimou et la ville d’Imi-n-Tanoute en passant par les villages d’Imn Tlit, Ait Daoud et Ichemraren à deux faces :

Première face du village de Smimou à Ait Daoud sur une distance de 48 km, il n’y a que du faux plat montant et de la montée avec un col à plus 1200 m à mi-chemin entre ces deux villages. Deuxième face  d’Ait Daoud à  Imi-n-Tanoute sur une distance de 68 km, il n’y a que du faux plat descendant et de la descente avec quelques passages vallonnés et à la fin de l’étape, sur la route nationale N°8 une longue descente  de plus de 10 km du col d’Irchalèn qui se situe à 1700 m d’altitude.

Ça, c’est pour l’aller de Smimou à  Imi-n-Tanoute, et pour le retour d’  Imi-n-Tanoute à Smimou, il faut seulement inverser les choses; la montée devient une descente et la descente devient une montée.

Ce parcours n’est pas effrayant, car il est moitié montée, moitié descente et ce genre de parcours je l’aime bien, car il n’est pas ennuyeux comme un parcours plat et il n’est pas dur comme un parcours montagneux. Mais, le seul élément perturbant qui peut changer les données et rendre ce parcours facile ou bien difficile; c’est monsieur le Vent; le Seigneur de la nature, Sa Majesté comme je le nomme parfois, car s’il entre en jeu, alors il faut faire avec. S’il est du Nord-est l’aller devient très difficile et le retour est facile par contre, s’il est du Sud-ouest, l’aller est facile et le retour est difficile.

Le bonus sur une grande partie de ce parcours précisément de Smimou jusqu’à la route nationale N 8 sur une distance de 92 km; c’est le nombre de véhicules, ils sont rares ou bien inexistants et il y a des passages où j’ai roulé tout seul pour un long moment sans croiser un véhicule ou bien être dépassé par un autre surtout entre  Ait Daoud et le village D’Ichemraren.

Les 20 derniers  kilomètres sur la route nationale N 8 et à l’approche de la ville d’Imi-n-Tanoute  sont les plus mauvais et les plus dangereux pour un cycliste sur l’ensemble de ce parcours, à cause d’une  circulation très intensive que connaît cette route nationale et  qui a une très mauvaise réputation par le nombre très élevé des accidents commis chaque année.

Cette route nationale N°8 qui relie la ville de Chichaoua à la ville  d’Agadir est la route principale entre Le Nord et le Sud du Maroc, c’est pourquoi tous les conducteurs qui vont vers le Sud sont obligés de la prendre. Heureusement aujourd’hui les autorités ont construit une  autoroute qui relie directement la ville de Marrakech à la ville d’Agadir pour délester la circulation sur cette route et permettre aux transporteurs  de gagner de temps et aussi  pour sauver des centaines de vies humaines.

Sur le plan du paysage il y a trois parties très distinctes;  la première est verte, la deuxième est ocre et la troisième est mi-verte mi-ocre.

La première partie est entre Smimou et Ait Daoud, elle est superbe avec des montagnes, des vallées, des forêts d’arganiers, des thuyas et des champs de blé et de fleurs et au milieu de ces champs, des oliviers, d’amandiers et des caroubiers. Vraiment  c’est superbe de faire du vélo sur cette route.  Pour moi, c’est la plus belle route de toute la région de Haha, je l’ai parcourue plus d'une
centaine de fois sans jamais me lasser, et c’est sur cette route, en 1999, que j’ai fait ma première sortie à vélo; une sortie de 5 km ! Mais, c’était le début pour de longs voyages à travers plusieurs villes du royaume de nord au sud et de l’ouest à l’est.     

La deuxième partie est entre Ait Daoud et Ichemraren. Dans cette partie c’est la couleur ocre de la terre qui est le plus évident, une partie déserte et aride avec un paysage lunaire.

La troisième partie est entre  Ichemraren et Imi-n-Tanoute. Dans cette partie la couleur verte commence à prendre du terrain avec des arbres dispersés au sommet des collines et près des lits des rivières et à l’approche de la ville d’Imi-n-Tanoute, la verdure est plus évidente avec des dizaines de champs, et au milieu de ces champs; des’ arganiers, des oliviers et des amandiers.

En général  ce parcours est idéal pour les randonnées à vélo ou bien à pied; le paysage est superbe, la route est vide dans une grande partie, et il est préférable de prendre cette route en printemps au moment  où la verdure est au top et la température est clémente, car en été elle dépasse les 40 degrés. En hiver aussi le voyage sur cette route est superbe surtout au moment où les amandiers fleurissent. Vraiment, ils donnent  aux champs une couleur blanche, très jolie à voir au milieu du vert du blé ou bien au milieu des fleurs multicouleurs. Et s’il fait beau en hiver, il y a des belles vues de chaque sommet  vers l’océan à l’Ouest et vers les hautes montagnes de l’Atlas couvertes de neige à l’Est.   

Seulement, en hiver, il faut s’informer sur la météo, car s’il pleut dans cette région, il pleut très fort et plusieurs rivières, qui sont sèches toute l’année, deviennent des torrents qui coupent la route sur plusieurs passages.   

Ce parcours est inconnu ou bien ignoré par les touristes, car c’est rare les voyageurs qui prennent cette route, la plus part d’entre eux préfèrent les routes nationales et ils n’osent pas s’aventurer sur les routes secondaires, par ignorance ou bien par peur ?  Je ne sais pas. Mais, il y a une chose que je dois dire à tous les voyageurs qu’ils soient à deux roues ou bien à quatre roues ou bien à pied:  la région de Haha entre Essaouira et Agadir est l’une des régions les plus sécurisées de tout le royaume. J’ai vécu 17 ans dans cette région et je sais ce que je dis et cette région, aussi, est l’une des plus belles avec de la montagne, des vallées, des cascades, des sources, des forêts d’arganiers …  et des plages sauvages éblouissantes. Les plus belles plages de toute la côte atlantique marocaine se trouvent dans cette région et la plus belle route de Tanger jusqu’à Dakhla est celle qui traverse la région de Haha entre la ville d’Essaouira et la ville d’Agadir en passant par les deux villages les plus importants de la région; Smimou et Tamanar.

Pour la population de la région, elle modeste, accueillante et généreuse. Elle respecte bien l’étranger quelle que soit son origine; Marocain ou bien d’un autre pays.      

Un jour, je parlerai de toutes mes sorties à vélo et à pieds  dans cette région de Haha que je connais bien; plage, plage et Douar, Douar !

NB: voici un site que je viens de créer pour cette région.

www.amessitne.c.la        


DSC04036 (Copier)

Le village de Imn Tlit à 16 km du village de Smimou.

DSC07750 (Copier)

La vallée d'Oued  smimou. C'est sur cette route entre  le village d'Imn Tlit et le village de Smimou que je m'entrainais le plus.

 09910028_GF_1

La première partie de ce parcours entre Smimou et Ait Daoud est la plus belle de toute la région de Haha.

DSC08307_GF (Copier)

S'il pleut bien durant l'hiver, le printemps est extraordinaire entre Smimou et Ait Daoud.

Le paysage entre Smimou et Aît Daoud est superbe avec des arganiers, des oliviers, des thuyas, des caroubiers . De la verdure toute l'année même s'il y a de la sécheresse.

X 011_GF

Au sommet du mont d'Aît Daoud à plus de 1200 m d'altutude. 

DSC02617_GF (Copier)

Un jour j'ai passé ce col dans le brouillard.

Le village d'Aît Daoud à 48 km de Smimou.

09910019_GF

Après le village d'Aît Daoud, le paysage change de couleur, passe du vert à l'ocre.

09910017_GF_1

09910016_GF

Seul sur la route  entre Aît Daoud et  Ichemraren.

09910025_GF_2

Un jour j'étais surpris par une orage.

R 016_GF

Mon déjeuner dans l'aller je le prenais près du village d'Ichemraren et dans le retour je le prenais à Aît Daoud.

Le village d'Ichemraren. Sans ces poteaux électriques, ce village a de très grandes ressemblances avec les anciennes villes du Far West.   

un paysage lunaire entre Ait Daoud et Ichemraren.

La route entre ces deux village est  déserte. 

Les 20 derniers kilomètres à l'approche d'Imi-n-Tanoute sont les plus dangereux pour un cycliste sur l'ensemble de ce parcours, à cause d'une circulation très intense sur la route nationale N°8 qui relie Chichaoua à Agadir.

Une longue déscente de plus de 15 km vers la ville d'Imi-n-Tanoute. Ça, c’est sur l’étape de l'aller mais, dans le retour cette descente devient une montée très dure.      

cooltext645190174
 
R 015_GF_1
La ville d'Imi-n-Tanoute
 
chaque fois que je venais à Imi-n-Tanoute, je prenais une chambre dans cette hotel qui se trouve près de la station des grandes taxis.
 
imntanoute

Des vidéos de la région de Haha.