L'étape N 4: le 1/08/ 2003 de  Zaïda à Rich par Midelt

75393329_p (Copier)

Zaïda-Rich

De la ville de Zaïda à  la ville de Rich par la ville de Midelt sur une distance de 106 km.

De la ville de Zaïda à  la ville de Rich par la route nationale N13

***************************************************

Le matin, en quittant la ville de Zaïda vers la ville de Rich (Errich), la route nationale N 13 était presque vide. J’ai roulé tranquillement dans une région semi-désertique et dans le plat et le faux plat montant jusqu’à la ville de Midelt qui se située à 1 521 mètres d’attitude.

Dans cette ville berbère  à la jonction des chaînes du Moyen Atlas et du Haut Atlas oriental, j’ai fait ma première pause.

Après la pause, j’ai quitté Midelt et la fraicheur des montagnes de l’Atlas et je suis entré dans un autre Maroc,  tout à fait différent, c’est le désert !  Et comme je l’ai dit avant, le Maroc est un des  rares pays au Monde où un cycliste peut faire dans un court parcours de la côte, de la montagne et du désert.

Après 20 km dans la descente  et le faux plat descendant, la route  commence à s’élever en forte pente dans une région entièrement déboisée, totalement inculte et inhabitée vers le col du Tizi N'Talghemt (le col de la chamelle) où elle franchit le premier chaînon du Haut-Atlas.

Ce col de la chamelle, que j’ai nommé le col du miel, car il y avait plusieurs vendeurs de miel du pied du col jusqu’au sommet, je l’ai franchi  tranquillement car il n’est pas très dur et  sa pente est moyenne entre 5 et 7%.    

Au sud du col, la route redescend sur une distance de cinq kilomètres en suivant une vallée déboisée sans végétation et complètement inhabitée qui est particulièrement inhospitalière. La roche, d'une couleur grise avec par endroits des affleurements de teinte beige, est de nature schisteuse, ce qui contribue à donner à la terre  un aspect désolé.

Après la fin de la descente, j’ai roulé dans le faux plat descendant jusqu’à l’entrée des gorges du Ziz ou j’ai fait une pause au milieu d’un paysage lunaire.

Après ces gorges, il n’y a que le plat, le vide et le soleil !  

Au kilomètre 103, j’ai tourné à droite pour aller à Rich (Errich),  une petite ville entourée de montagne au sud marocain.  Cette  ville de la région de Meknès-Tafilalet,  est très connue par la prison secrète de Tazmamart qui se trouvait à proximité.

000019 (Copier)_GF

Le matin, après  ma sortie de la ville de Zaïda pour aller à Errich. la ville de Errachidia est encore loin. 

000018 (Copier)_GF

Au pied du col du Tizi n'Talghemt, de la chamelle en Berbère. Moi, je l'ai nommé le col de la miel, car il y a plusieurs vendeurs du miel du pied du col jusqu'au sommet.

000035 (Copier)_GF

Une pause avec un vendeur du miel au milieu de la montée.  

000016 (Copier)_GF

une bouteille de "Coca cola" bien chaude en plein désert, le prix 300 dh ( 30 euros)  ! Oui,  mais c'est du miel "pur", produit par l'abeille du désert selon le vendeur.

000017 (Copier)_GF

La fin de la  montée du col de Tizi n'Talghemt qui se situe  à 1907 m, une montée pas très dure car la pente est moyennne.

000034 (Copier)_GF

A l'entrée des  gorges de ziz, un paysage lunaire. 

000033 (Copier)_GF

Dans un village au milieu du désert, j'ai rencontré  un garçon dans un café, il m'a dit: " si j'ai un vélo comme toi, je quitterai ce bled pour toujours". 

http://p8.storage.canalblog.com/85/68/639537/95516545_o.jpg

La ville de Er-Rich  dans la région de Meknès-Tafilalet. Elle est très connue par la prison secrète de Tazmamart qui se trouvait à proximité.

http://p9.storage.canalblog.com/97/68/639537/95516468_o.jpg

La petite ville de Errich (Rich) entourée de montagne au sud marocain dans le gorges de ziz . C’est une oasis de magnifiques paysages panoramiques où les couleurs contrastent avec le rouge des habitations, le bleu de ciel et la couleur de l’argile dans les berges de ziz qui s'étirent à perte de vue, le tout déposé au fil de l'eau (rivière de ziz).